News

Partager sur les réseaux sociaux

Témoignages

La chronique des Experts de Vincent, Chef de Produit Gestion du Domaine Public


posté le mercredi 17 février 2021

Découvrez Gotmi.io, à travers le témoignage de Vincent, Chef de Produit Gestion du Domaine Public chez Sogelink.

Peux-tu nous présenter brièvement Gotmi.io ?

" Les travaux se suivent et se ressemblent en matière de nuisances. Afin d’en réduire le nombre et dans le but de minimiser l’impact sur l’espace public, Gotmi.io centralise les projets de travaux programmés des différents opérateurs urbains. La solution intervient sur l’ensemble du territoire.

L’objectif est de mieux synchroniser ces travaux, pour les concentrer sur des périodes de temps limitées. Pour ce faire, la solution se base sur des algorithmes multicritères tels que : l’espace, le temps, le coût ou encore la faisabilité technique d’une mutualisation. 

Enfin, une interface de mise en relation, par « matching » de profil chantiers, permet une collaboration des différents intervenants en temps réel. "

Comment est née la solution ?

" Basée sur l’expérimentation du bureau d’études Métis, spécialisé en aménagement numérique, que je co-dirigeais de 2013 à 2020, Gotmi.io croisait initialement, les données des schémas directeurs du plan France Très Haut Débit, avec les programmes pluriannuels des principaux maîtres d’ouvrage. Le but était d’identifier des opportunités de mutualisation afin d’accélérer les programmes de déploiement.

Ainsi, nous avons pu valider un POC (preuve de concept), puis un POV (preuve de valeur) auprès de notre premier client, le syndicat Ardèche Drôme numérique. Cela lui a permis de réaliser en 1 an plus de 1.2 M€ d’économie, grâce à la mutualisation de ces chantiers avec les concessionnaires et aux 36 maîtres d’ouvrage qui ont participé à l’expérience. 

C’est ce qui nous a décidé à investir dans la R&D en créant la start-up Gotmi.io ! "

A qui s’adresse-t-elle ?

" Gotmi.io s’adresse à toutes les collectivités territoriales et maîtres d’ouvrage du territoire français (y compris DROM-COM) qui souhaitent accompagner leur politique de coordination des travaux par des outils d’intelligence décisionnelles. En effet, la coordination dans les règles de l’art est une mission fastidieuse, qui demande une parfaite connaissance des travaux programmés et une certaine réactivité. 

Devant la masse d’informations et les délais parfois raccourcis de prise de décision, Gotmi.io simplifie l’analyse en alertant les directions métiers sur les chantiers représentant un haut potentiel de coordination et met en relation les différents acteurs afin de faciliter la faisabilité de celle-ci. Par extension, nous pouvons dans le cadre de partenariats, apporter aussi cette expertise aux concessionnaires, exploitants et gestionnaires de réseaux dont la complexité des structures organisationnelles peut parfois conduire au silotage des informations. "

Peux-tu nous parler du concours Datacity organisé par la Ville de Paris ? 

" DataCity Paris est un programme d’innovation. Il propose de mettre les technologies d’optimisation et d’utilisation des données urbaines, au service des enjeux environnementaux, sociaux et économiques, en créant des équipes pluridisciplinaires composées d’agents de la Ville de Paris, de grandes entreprises partenaires et de startups innovantes.

Lors du concours Datacity#4 « Réduire les temps de travaux », nous avons pu expérimenter notre solution sur la ville de Paris. Nous avons dû analyser pas moins de 72 000 chantiers. Sur cet ensemble Gotmi.io en a fait matcher 12 000 dont plus de la moitié avec des scoring proche de 100% (critères de qualification définis en collaboration avec les collectivités et concessionnaires). "

Quels sont ses principaux avantages ?

" La mutualisation des travaux présente principalement trois externalités positives.

Premièrement, elle optimise l’occupation de l’espace et, par conséquent, réduit la gêne aux usagers, une problématique largement connue des métropoles ! 

Deuxièmement, la coordination des chantiers implique une réduction des coûts, lorsque les maîtres d’ouvrage décident de co-investir ou lorsque la collectivité planifie des opérations de réfections de voirie. À contrario, deux chantiers non coordonnés impliquent deux ouvertures de fouilles et donc deux réfections définitives.

Pour finir, et ce en accord avec mes engagements personnels, elle permet de réduire l’impact des chantiers sur l’environnement, notamment dans le traitement de déchets issus des chantiers ou des GES (Gaz à effet de serre) liés aux amenés/replis de matériel et de personnel. "

Quels sont les projets d’évolutions ?

" En rejoignant Sogelink, Gotmi.io s’ouvre à une quantité de data impressionnante, liées aux déclarations. Nous pouvons par conséquent envisager de commencer à coordonner des chantiers, indépendamment de toute intervention publique. Les prochains développements seront axés sur les déclarations de chantier. 

Par ailleurs, coordonner l’espace public sous-entend, agréger des données exogènes aux chantiers, afin d‘améliorer l’efficience décisionnelle de nos algorithmes. C’est en complétant nos analyses avec des critères liés à ces données (trafic, mobilités, PMR, zones à risques...) que Gotmi.io entend révolutionner la coordination de l’espace public à tous les niveaux. "