En 2010, la catastrophe en Haïti a fait la une des médias. Sogelink, qui souhaitait alors célébrer ses dix ans d’existence, décida de s’engager aux côtés d’associations à but humanitaire en lien avec son cœur de métier, la protection des réseaux souterrains et aériens. La Fondation d’entreprise Sogelink a ainsi été créée pour concrétiser cet engagement et lui donner une pérennité. D’une durée d’existence de 5 ans au minimum, la Fondation Sogelink reflète les valeurs de l’entreprise.

logo_fondation_entreprise_sogelink.jpg

La Fondation d’entreprise Sogelink soutient et met en oeuvre, en France comme à l’étranger, toute action visant à améliorer l’accès à l’eau, l’assainissement, l’électricité et les télécommunications, notamment par le déploiement de réseaux, d’infrastructures et/ou de canalisations, mais aussi des actions de sensibilisation et de mobilisation des publics.

Elle intervient donc particulièrement dans le champ de l’action humanitaire aux côtés d’associations ou d’ONG qui mettent en œuvre ce type de projets.

  • Nous avons souhaité engager notre entreprise dans un projet porteur de sens, en lien avec la gestion des travaux à proximité des réseaux, cœur de métier de Sogelink. Nous avons la volonté de nous investir avec l’ensemble de nos collaborateurs dans cette idée d’une « entreprise solidaire » et espérons qu’en participant à des projets utiles de construction de réseaux, nous pourrons aider les populations défavorisées à accéder aux ressources indispensables telles que l’eau ou l’électricité.
  • Ignace VANTORRE
  • En 2010, nous pensions organiser un grand événement à Paris pour fêter les 10 ans de Sogelink, réunissant quelques-uns de nos 6.000 clients. Mais la catastrophe survenue en Haïti quelques mois plus tôt nous avait tous bouleversés. Plutôt que de dépenser ce budget communication dans un seul événement, nous avons préféré nous engager dans un projet de solidarité. C’est ainsi que nous avons décidé de créer la Fondation d’entreprise Sogelink le 22 décembre 2010.
  • Matthieu PONSON

Projet 2010

En 2010, Sogelink a choisi de soutenir Solidarités International à travers son programme Eau et Assainissement dans la province de Cankuzo au Burundi. Chaque année, Solidarités International répond aux besoins vitaux de plus de 3,5 millions de victimes de la guerre et de catastrophes. naturelles.

Nombre de bénéficiaires : 61 200 personnes.

Domaine d’intervention :

  • Accès à l'eau potable, via la construction de 10 systèmes de collecte des eaux de pluies, formation des enseignants à la chloration de l'eau, distribution de tests de potabilité de l'eau, construction et réhabilitation de 4 systèmes d'adduction d'eau potable, aménagement de 140 sources en partenariat avec la Croix-Rouge Burundaise, distribution de jerrycans.
  • Accès à l'assainissement via la construction de 15 blocs de latrines collectives avec double fosse, vidange des latrines existantes en partenariat avec la Croix-Rouge Burundaise, sensibilisation des usagers à l'entretien des latrines.
  • Sensibilisation à l'hygiène avec la formation des enseignants à la promotion de l'hygiène par la distribution de kits didactiques (boites à images, livrets...).

Projet 2011

La Fondation Energies pour le Monde a obtenu le soutien de la fondation d'entreprise Sogelink pour 2011. Le partenariat porte sur un projet d’électrification par énergie solaire d’un village de la province de Luang Prabang au Laos.

La Fondation Energies pour le Monde intervient pour soutenir la mise en place de projets d’électrification rurale par énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest, à Madagascar et en Asie du Sud-est.

Nous poursuivons en 2011 notre engagement solidaire et sommes heureux de soutenir cette association et ce projet innovant. L’ensemble des collaborateurs s’est impliqué dans cette démarche et nous sommes fiers de participer à l’amélioration des conditions de vie de ce village du Laos

Matthieu Ponson, Directeur général de Sogelink.
L’implication des collaborateurs dans le choix de l’association est motivante. Nous sommes très heureux d’avoir été choisis et de travailler avec Sogelink, une entreprise dynamique et aux valeurs humaines très fortes

Yves Maigne, Directeur de la Fondation Energies pour le Monde.

Projet 2012

En 2012, la fondation d'entreprise Sogelink a soutenu Triangle Génération Humanitaire à travers son projet d’amélioration d’accès à l’eau potable et des conditions d’hygiène au Timor Oriental.

Triangle Génération Humanitaire, association de solidarité internationale, élabore et met en œuvre des programmes d’urgence, de réhabilitation et de développement dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, du génie civil, de la sécurité alimentaire, du développement rural et du socio-éducatif.

Domaine d'intervention :

  • Construction d’un réseau d’eau potable.
  • Accès à des latrines.
  • Amélioration des pratiques hygiéniques.
  • Formation technique de 30 personnes.

L’association TRIANGLE GH implantée au Timor Oriental depuis plusieurs années, a constaté les difficultés rencontrées par la population pour accéder à l’eau et l’augmentation des maladies hydriques causées par de mauvaises conditions sanitaires.

Le projet global s’est appuyé sur une démarche participative de la population qui a travaillé avec les équipes de TRIANGLE GH et NTF (partenaire timorais) à l’élaboration des infrastructures. Certains habitants ont bénéficié de formations afin de pérenniser le projet et d’assurer une maintenance des installations.

Les atouts du projet :

  • Approche participative : les communautés pilotent et participent au projet.
  • Partenariat technique avec une ONG locale pour un renforcement des capacités.
  • Innovations techniques (Ferro-ciment et ATPC).
  • Promotion du rôle des femmes dans le projet (comités de gestion de l’eau).
  • Pérennité du projet.

Projets 2013

En Juillet 2013, la Fondation d'entreprise Sogelink s'engage aux côtés de Projets + Actions dans une nouvelle mission à Madagascar.

Celle-ci a lieu dans la réserve de Vohibola, en soutien aux communautés locales. Il s'agit d'une des deux dernières forêt tropicale humide de Madagascar. Elle profite d'une biodiversité exceptionnelle mais accueille des habitants d'une extrême pauvreté. Ce projet se caractérise par une approche globale prenant en compte différentes aspects.

  • Développement économique = Création d’une filière huiles essentielles.
  • Education / Social = Cantines scolaires, programmes d’accès à l’école.
  • Environnement = Reboisement de 1 000 hectares (1 000 000 d’arbres).
  • Santé = Construction d’un dispensaire.
  • Sauvegarde et promotion du patrimoine culturel = Création d’un écomusée.

Le partenariat avec La Fondation d'entreprise Sogelink est intervenu sur la construction de 15 Puits pour 4 villages. 1 200 villageois ont été impliquées dans ce projet. Grâce à cette mission soutenue dès juillet 2013, la fondation a permis de donner un accès à l’eau potable et a permis de mettre en place une approche globale de protection de l’environnement et de développement.

Une partie des fonds nécessaires à la réalisation de ce projet ayant déjà été obtenus par l’association, la somme requise s’est avérée être inférieure à la somme mise à disposition chaque année par la Fondation. Aussi, après décision du conseil d’administration, il a été choisi de verser le montant restant à l’association Kynarou. Le projet a permis de construire des réseaux d’alimentation en eau potable, en assainissement et en hygiène dans les villages défavorisés et intouchables du sud de l’Inde.

Projet 2014

En 2014, la Fondation d’entreprise Sogelink s’est engagée aux côtés de 1001Fontaines, dans un projet de traitement de l’eau au Cambodge.

1001Fontaines, est une ONG qui agit pour améliorer la santé des populations rurales des pays en développement. Son action s’appuie sur l’accès à une eau de boisson saine, et s’étend sur 3 pays : Cambodge, Madagascar et Inde. Depuis sa création en 2004, 1001Fontaines construit des stations de traitement de l'eau puis recrute, forme et accompagne des entrepreneurs locaux qui produiront et livreront l'eau saine. 1001Fontaines a en effet choisi de fonder son action sur la capacité de certains villageois à devenir de véritables entrepreneurs. La réussite du projet est liée à l’esprit entrepreneurial de ces opérateurs, qui doivent convaincre de nouveaux clients et développer leur activité pour la rendre pérenne.

Domaines d’intervention :

  • Financement de la construction de la station de traitement de l’eau Sogelink dans le village de Bor Seth au Cambodge.
  • Formation et prise en charge du salaire de l’entrepreneur, qui gère et produit l’eau, les premiers mois.

Au Cambodge, de nombreux villages vivent essentiellement de l’agriculture. Les habitants sont généralement peu sensibilisés à l’hygiène et à la qualité de l’eau de boisson et, les structures médicales sont quasi-absentes. L'habitude ancestrale d'utiliser l'eau des mares, des rivières ou l'eau de pluie selon la saison est malheureusement bien ancrée avec toutes les conséquences sanitaires que cela entraîne (graves diarrhées chez les enfants notamment).

Grâce à la mise en place de la station Sogelink, plus de 1 300 personnes bénéficient désormais d’eau potable.

Pour aller plus loin dans la mobilisation…

Sogelink a proposé à ses collaborateurs de s’impliquer directement dans la Fondation d’entreprise Sogelink.

Un groupe pilote a ainsi été constitué avec des collaborateurs volontaires : les « LinkMakers ». Leurs objectifs : faire connaître la cause et l’association soutenue, en interne comme en externe, par le biais d’évènements (compétitions sportives, ventes de gâteaux, challenges photos, …), et de collecter des fonds pour compléter l’aide apportée par la Fondation d’entreprise Sogelink.

Cet argent est destiné à la création d’un parrainage avec les écoles des milieux ruraux afin d’apporter gratuitement de l’eau saine aux enfants, réduisant les maladies hydriques et donc l’absentéisme. 1€ apporte de l’eau pendant 1 an à un enfant et, à ce jour, plus de 500€ ont déjà été récoltés.

Projets 2015

En 2015, la Fondation d’entreprise Sogelink a décidé de soutenir deux associations qui agissent en Haïti : l’AFHAD (Association France Haïti Développement) et LHP (Lyon Haïti Partenariats).

Les points communs des deux associations retenues :

  • La localisation : en Haïti.
  • L’objectif général : améliorer le bien-être des communautés locales.
  • Le projet principal : la production et la mise en place de réseaux d’eau potable.

Le projet de l’Association France Haïti Artibonite Desdunes

Créée en 1994, l’AFHAD est engagée dans un partenariat de renforcement pédagogique avec 6 écoles publiques des zones rurales, sur la commune de Desdunes en Haïti, qui ne disposent pas de service d’eau. L’eau du sous-sol est saumâtre, l’eau douce n’est disponible que dans les canaux d’irrigation des rizières.

Ce projet appelé programme EPA (Eau Potable et Assainissement) se présente en deux parties :

  • Une première partie s’est déroulée d’octobre 2012 à juin 2013. Elle a permis la réalisation d’un travail de sensibilisation, de mobilisation et de formation à l’hygiène, à l’environnement et à la gestion de l’eau auprès des populations locales.
  • Sogelink interviendra dans la deuxième phase du projet qui débutera en octobre 2015. Elle consistera à la mise en œuvre des matériels et de l’organisation nécessaires à l’Eau Potable et l’Assainissement. Les trois premiers mois seront consacrés à la mise en place technique et le reste de l’année sera destinée au suivi et à la formation.

Quelles sont les personnes concernées par ce projet ?

  • Les élèves et enseignants des 6 écoles parrainées, soit environ 1 200 personnes,
  • 10 familles d’élèves par école, impliquées dans la gestion de l’école et engagées dans la production d’eau potable au sein de l’école, soit environ 400 personnes.

En quoi va consister le projet ?

  • Amélioration de l’état environnemental des 6 écoles, la santé et le bien-être de leur communauté scolaire,
  • Mise en œuvre dans 6 écoles publiques et 60 familles de moyens de production d’eau potable,
  • Equipement des 6 écoles de latrines hygiéniques (toilettes) et utilisables par tous les élèves et enseignants.

Le projet de Lyon Haïti Partenariats

Créée en 2011, l’association Lyon Haïti Partenariats œuvre à Vallue, en Haïti. Elle a pour principaux objectifs de coordonner, structurer, mutualiser et soutenir financièrement les actions en cours et à venir en Haïti et de les relayer dans la région Lyonnaise.

Suite à la construction d’une laiterie en 2014 avec l’Association des Paysans de Vallue, la nécessité d’apporter une solution rationnelle au problème d’alimentation en eau est apparue. C’est dans le cadre de ce projet que les subventions de la Fondation d’entreprise Sogelink vont intervenir.

Quelles sont les personnes concernées par ce projet ?

  • Les 35 familles (281 personnes) situées à proximité de la canalisation prévue à Branchiwo et Tiplas,
  • La laiterie, et à travers elle les 150 éleveurs(ses), souhaitant coopérer par cet outil collectif,
  • Les installations de l’APV (bureaux, salle de soins, radio, école maternelle, cantine et toilettes),
  • 2 hôtels de la région, dont les activités orientées vers l’éco-tourisme sont handicapées par les pénuries d’eau.

En quoi va consister le projet ?

  • Construction d’un réservoir de récupération d’eau,
  • Achat d’une pompe et de panneaux solaires, de tuyaux et de matériaux de construction en Haïti,
  • Mise en place des points de puisage et desserte des équipements collectifs (laiterie, Centre APV, école, Villa Ban-Yen).

Projets 2016

En 2016, la Fondation d’Entreprise Sogelink a décidé d’élargir sa cause et de soutenir :

  • Une association visant à l’amélioration des conditions de vie matérielles : Via Sahel Gascogne.
  • Une association visant à l’amélioration des conditions de vie humaines : Habitat et Humanisme Rhône.

Le projet de l’association Via Sahel Gascogne :

Créée en 2012, l’association Via Sahel Gascogne a pour but de venir en aide aux populations subsahariennes, particulièrement au Mali, en Pays Dogon, afin d’améliorer leur quotidien dans un souci de développement durable. L’objectif est de rendre la population autonome pour mieux vivre sur place sans avoir besoin de s’exiler.

Le projet que nous soutenons cette année : création d’un jardin maraicher à Banani.

Ce village est en phase de pré-exode : les hommes ne revenant dans le village que pour récolter le mil, les femmes livrant du bois mort au marché de Sangha, ces activités ne permettent pas l’essor économique des familles qui déjà sont touchées par une extrême pauvreté et une malnutrition chronique. De plus, la surexploitation du bois par les femmes appauvrit les terres et participe au phénomène de désertification.

Quelles sont les personnes concernées par ce projet ?

  • 50 femmes âgées de 20 à 50 ans.
  • Cinquante familles de 8 à 10 personnes

En quoi va consister le projet ?

Création d’un jardin maraîcher, pour répondre aux besoins suivants : souveraineté alimentaire, autonomie et dignité des femmes, lutte contre la désertification et lutte contre l’exode rural. Les femmes seront également formées sur le suivi des cultures.

Le projet de l’association Habitat et Humanisme Rhône :

Depuis 1985, Habitat et Humanisme, présent dans plus de 70 villes en France, s’emploie à permettre l’accès au logement des plus démunis et à favoriser leur insertion pour construire une ville plus ouverte, une économie plus équitable et un monde de partage. Son action en faveur des personnes en difficultés cherche aussi à sensibiliser l’opinion publique et à changer les regards sur l’exclusion afin de contribuer au développement d’une société plus juste et plus humaine.

Ancienne petite maison de retraite située au cœur du 5e arrondissement de Lyon, la maison des amies du monde met à l’abri des femmes, seules ou avec enfants dans un lieu convivial et reposant.

Grâce à l’investissement du secteur associatif Lyonnais, elle est devenue le refuge de 20 femmes et enfants sans domicile, aux origines variées. Les femmes, souvent en situation de grande détresse, intègrent un lieu sûr et convivial dans lequel elles peuvent souffler et rebâtir un projet de vie.

Quelles sont les personnes concernées par ce projet ?

Les femmes seules ou avec enfants de moins de 3 ans en rupture d’hébergement/logement, le temps qu’elles accèdent à un hébergement ou un logement adapté à leurs besoins.

En quoi va consister le projet ?

Réhabilitation de la maison des amies du monde (travaux prévus pour fin 2017).

Contribution au projet social pour mettre en place :

  • Un service social spécialisé (accompagnement social vers le logement).
  • Un chargé de gestion locative adapté (formalités techniques et administratives en lien avec le logement).
  • Des équipes de bénévoles pluridisciplinaires ayant des missions diverses : bricolage, sorties vers l’extérieur, ateliers créatifs, gestion du vestiaire pour les enfants, garde d’enfants lors des réunions de résidentes mensuelles et selon les besoins de façon individuelle, organisation d’un repas collectif mensuel avec les résidentes (occasion régulière de fêter les anniversaires), etc.

image4_0.jpg

Partenariat et accompagnement des projets

L’action de la Fondation est orientée vers l’accompagnement des projets et de ceux qui les mettent en œuvre. Nous soutenons une association par an à hauteur de 30.000€. Cette dernière est considérée comme un véritable partenaire.